Warning: file_get_contents(/home/espacena/www/cache/cacheArticleInsertColonne3Anim365.txt): failed to open stream: No such file or directory in /home/espacena/www/site/include/config.inc.php on line 899
La phytothérapie
NATUROPATHIE Naturopathe à CarcassonneRôle du naturopatheConsultations au cabinetRééquilibrage alimentaireRégime dietétiqueUtilité de la naturopathieBilan de santéHygiène alimentaire ADULTES MagnétothérapieUsages de la magnétothérapieReikiMassage NaturömMassage Edonis TuinaLes coffrets-cadeauxBon cadeaux naturozenRégime rentrée NaturozenLe Régime LunaireSoins EdonisCalcul de votre IMCAuriculothérapieBagues amincissantes ENFANTS Réglage alimentaire pour les enfantsReiki et gestion du stress SPORTIFS Naturopathie pour les sportifsMagnétothérapie pour les sportifsQuestionnaires pour les sportifsProgramme de naturopathieGestion du stressFaire du sport avec un coachCanette à oxygèneRelaxation profondeTémoignages de sportifs CONTACT contactConsultations au cabinetConsultations via SkypeLes mutuelles qui remboursent
phytotherapie
La phytothérapie

Les plantes médicinales ont de nombreuses vertus et la médecine utilisant leurs bienfaits se nomme la phytothérapie et elle est liée aux nouvelles pratiques en vogue comme la naturopathie.

L'action des plantes médicinales dans l'organisme et la phytothérapie

Selon les cas, différentes parties des plantes sont utilisées en naturopathie et en phytothérapie : les fleurs (fleurs de camomille, de sureau de souci...), les graines (fenouil), les feuilles ( sauge, romarin, consoude...), écorce (sauge, cannelle...), les tiges ( angélique), les sèves (ale, bouleau...), les bulbes (oignon et ail), ou racine (gingembre, ginseng, pissenlit...) et les algues (fucus, glucomanane, wakame...) sont également exploités.

Comment agissent les plantes ?

Les plantes sont des organismes très complexes. L'analyse, à l'aide de méthodes comme la chromatographie au gaz y révèle la présence de douzaines de composants utilisables à des fins thérapeutiques. Alors que la médecine allopathique isole systématiquement les ingrédients actifs des médicaments, l'herboriste et le phytothérapeute jugent que les diverses composants de la plante réunis par la nature doivent être plus efficaces en synergie en agissant les uns avec les autres. L'action des plantes dans l'organisme est si complexe que ses effets sont encore incompris par la science moderne. Si les recherches en la matière ont confirmé la valeur de l'emploi des plantes, elle n'a pas encore déterminé encore la façon dont elles agissent dans l'organisme.

Les plantes médicinales se situent entre le médicament et les denrées alimentaires.

Nous pouvons ainsi retrouver un certain nombre de plantes dans les composés de médicaments allopathiques comme l'atropine ou l'ortie et bien d'autres encore. Il peut exister des contres indications comme en aromathérapie, mais contrairement aux médicaments, les plantes n'entrainent pas d'effets secondaires.Tous leurs effets sont le résultat direct de leur nature et sont englobés dans une stratégie thérapeutique. Il n'existe pas de composants désirables ou indésirables, la plante entière peut être consommée. Par exemple la sauge, beaucoup conseillée en naturopathie est relaxante, stimulante, carminative, diurétique, sudorifique, fébrifuge, et équilibrante au niveau hormonal. Toutes ces actions seront synergiquement activées lors de son utilisation.

Phytothérapie et naturopathie.

A la suite de la découverte et du développement de la médecine moderne du XXe siècle, la phytothérapie déclinée pendant une longue période en paraissant étrange au commun des mortels... mais heureusement depuis plus de 10 ans la médecine par les plantes et la naturopathie sont à nouveau fortement convoités et plébiscités. L'engouement pour la naturopathie et la médecine naturelle est surement dû à son impact hautement bénéfique sur l'organisme, mais aussi à la déception des gens malades devant une médecine moderne souvent impuissante face à certaines maladies, d'origine nerveuse, auto immune, digestive, allergie chronique... et bien sûr sur les effets secondaires tragiques dont nous avons été témoin ces dernières années.




Retour au blog